Olivier Caretti, Moniteur Fédéral 3eme degré

Président de l’Association Aixoise de Krav Maga Self-Défense

Olivier CarattiInstructeur Section Enfant
Gymnase Roumanille, les mardis de 18h à 19h30.

 

Parcours sportif

  • 3 ans de judo,
  • 12 ans de karaté Shotokan.

Diplômes

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été passionné par les sports de combat… Dés l’enfance, je me suis donc adonné au judo puis, plus longuement, au Karaté. Les années de pratique m’ont permis d’acquérir des bases physiques, techniques et mentales en pied-poing et ont sans aucun doute contribué à structurer en profondeur ma personnalité.

Pourtant, aussi formateurs soient-ils, ces arts martiaux traditionnels, très codifiés, pratiqués dans des lieux précis (dojo) et suivant des règles bien définies, ne répondaient pas forcément à l’ensemble de mes attentes : qu’en était-il des réalités de la rue ? Comment réagir face à une arme à feu, un couteau, une batte de baseball ? Comment gérer une altercation dans un bus ou une discothèque sombre et bondée ? Que faire face à plusieurs individus menaçants dans une rue déserte alors que l’on est accompagné ? Bref… Comment me défendre et protéger mes proches dans la « vraie vie » ?

C’est donc à la recherche d’une discipline plus en prise avec les réalités d’aujourd’hui que j’ai découvert le Krav Maga en 2007 au contact d’Arnaud et de Guillaume.

Cette discipline m’a immédiatement convaincu non seulement par son caractère évolutif, simple et efficace mais aussi (et surtout) parce qu’elle ne se « ment » pas : sa pratique permet de prendre rapidement conscience, par le biais de mises en situation notamment, des grandes difficultés associées à la gestion d’une situation réelle dans un environnement non connu et potentiellement hostile…

L’apprentissage, tel qu’il est proposé, m’a également séduit, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il tient compte des spécificités de chaque élève et ne cherche pas à faire des clones des instructeurs ; de ce fait, chacun développe son propre panel de compétences en fonction de ses capacités (son propre Krav Maga, en quelque sorte). Ensuite, le discours est empreint d’une grande humilité ce qui autorise une réflexion permanente et un recul sur l’efficacité des techniques proposées. Enfin, l’implication physique et mentale est constante lors des entraînements ; cela pousse chacun à se dépasser constamment et donc à progresser.

« Qui donne ne doit jamais s’en souvenir, qui reçoit ne doit jamais l’oublier.« 

Fort de ces quelques années d’expérience qui m’ont permis d’apporter des réponses  aux questions que je me posais (avec toute l’humilité dont il convient de faire preuve, bien sur), j’ai eu le privilège de me voir proposer la possibilité de transmettre à mon tour un savoir qui m’a été donné ; j’ai donc passé mes diplômes fédéraux et aujourd’hui j’enseigne aux enfants de 7 à 13 ans. Cette démarche, qui me tient particulièrement à cœur pour de nombreuses raisons personnelles, a été l’occasion pour moi de prendre du recul sur ma pratique et de parfaire mon approche « d’élève de la réalité ».

Olivier